Équipe Olympique - Le 17 février 2020 - 08h11
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pose de la première pierre du stade d’eaux vives de Saint-Laurent-Blangy

Pose de la première pierre du stade d’eaux vives de Saint-Laurent-Blangy

Publié le 27 mai 2011

Entre le Département du Pas-de-Calais et le canoë-kayak, l’histoire d’amour qui se dessine depuis de nombreuses années continue. Le Conseil général du Pas-de-Calais investit dans les infrastructures des deux meilleurs clubs français de la discipline, avec en toile de fonds les Jeux Olympiques de Londres 2012. Alors que les travaux du stade nautique de Boulogne-sur-Mer touchent à leur fin, ceux du nouveau stade d’eaux vives de Saint-Laurent-Blangy débutent. À cette occasion, la première pierre du futur stade a été posée le vendredi 27 mai.

Dominique Dupilet, président du Département du Pas-de-Calais était présent à l’événement, aux côtés d’une pléiade d’élus. Je viens aujourd’hui confirmer l’implication du Conseil général dans ce projet. S’il s’agit d’un engagement financier en vue des prochains Jeux Olympiques, il est également un investissement pour notre département. Pour avoir, chez nous, des équipes sportives de haut niveau, il leur faut des équipements de qualité ! a expliqué Dominique Dupilet.

Deux médailles olympiques comme objectif

Les deux usines à champions avaient besoin de nouvelles infrastructures pour les athlètes, ce sera chose faite grâce à la volonté du Département de devenir la base arrière des prochains Jeux d’été. 7.4 millions d’euros ont été investis pour le canoë-kayak. Sur les seize membres de l’équipe olympique Pas-de-Calais, six sont des céistes de ces deux clubs : Marie Delattre, William Tchamba, Mathieu Goubel, Thomas Simart, Maxime Beaumont et Mathieu Beugnet. Au vu des derniers résultats en coupe du monde, nous pouvons raisonnablement espérer deux médailles olympiques, c’est notre objectif annonce Olivier Bayle, Président du Comité Régional Nord-Pas de Calais de canoë-Kayak.

1 projet = 2 chantiers

Ce projet ambitieux d’un coût global de 5 746 575 euros se divise en deux chantiers : la mise aux normes du bassin d’entraînement (la taille actuelle est de 400 mètres de long, elle passera à 700 mètres) ; et l’agrandissement de la base nautique municipale. Les nouveaux bâtiments d’une surface totale de 1400 m2 se composeront d’hébergement (pouvant accueillir 18 personnes), d’une salle vidéo, d’une salle médicale, d’une salle de séminaire, d’une salle de remise en forme, de bureaux administratifs, d’un local de rangement matériel nautique, d’un autre pour les VTT et d’un tank à pagayer. Un projet à la hauteur de la réussite et de l’ambition de l’ASL Saint-Laurent-Blangy sacrée 20 fois meilleur club de France depuis 1984.

Pour Olivier Bayle, son directeur cet agrandissement indispensable de la base nautique va permettre de pérenniser la démarche du club en accueillant au mieux les stages d’entraînements et de formations.

Le Département investit 1 million d’euros pour la réalisation de cet équipement labellisé "Pas-de-Calais 2012". Inauguré au printemps 2012, le stade sera dès lors, unique en son genre en France.

Pas-de-Calais - Le D�partement

Mentions légales - Crédits