Équipe Olympique - Le 19 septembre 2020 - 00h31
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Et de deux pour les JO de Londres !

Et de deux pour les JO de Londres !

Publié le 23 août 2011

Pour l’Équipe Olympique Pas-de-Calais, c'est déjà mieux qu'en 2007 ! À l'époque, seule Marie Delattre avait décroché une qualification pour les Jeux de Pékin.
Cette année, à Szeged en Hongrie, le Pas-de-Calais a fait coup double.

D'abord, la capitaine de l’Équipe créée par le Conseil général a réédité l'exploit en se qualifiant sur le K4 et le K1. La pensionnaire de l'ASL Saint-Laurent-Blangy aura même l'occasion de défendre ses chances lors des Jeux de Londres sur deux distances.

La performance est peut encore plus significative du côté de Maxime Beaumont. Le licencié du BCK (Boulogne Canoë Kayak). Depuis un an et demi, il montait en puissance. Après avoir brillé avec le K4 tricolore, il avait décidé de tenter sa chance en solo sur le K1. Bonne pioche pour Maxime qui termine 4ième en finale à un dixième de la médaille de bronze. C'est sûr, ce petit gars là a de la ressource.

Bien sûr, il faut rappeler qu'en canoë-kayak, les athlètes qualifient les bateaux de leur nation. Charge ensuite à chaque pays de sélectionner ses sportifs qui iront aux Jeux. Mais on voit mal Marie et Maxime ne pas être retenus par la fédération, étant donné leur statut et leur notoriété.

Quelques déceptions et plein d'espoirs.

Du côté du C2 1 000 mètres, on attendait une possible qualification du couple Goubel-Beugnet. Ils n'ont pu accéder finalement qu'à une finale B. Cependant, ils ont réussi à obtenir le meilleur temps des non qualifiés, ce qui pourrait leur permettre d'accéder directement aux Jeux par le biais des repêchages... À suivre !

Mathieu Goubel passe de peu à côté sur C1 1 000 mètres. Qualifié dans un premier temps avec sa 7ième place, il devra patienter et tenter sa chance en mai prochain. Une place ayant été attribuée d'office à la Grande-Bretagne en tant que pays hôte des Jeux.

Pour Thomas Simart, Vice-champion du monde en 2010, on savait la tâche ardue quelques semaines après être revenu d'une pubalgie. Il bénéficie tout de même d'une place en finale, mais sa 9ième place ne lui offre pas le sésame londonien... Pour l'instant ! En effet, les championnats d'Europe en mai prochain délivreront quelques qualifications. Rappelons que Mathieu Goubel en 2008 avait obtenu son billet olympique en devenant champion d'Europe. Tous les espoirs sont donc permis pour Thomas...

Dominique Dupilet, Président du Département sait à quel point ces résultats sont positifs pour le Pas-de-Calais : Je salue les performances de nos athlètes. Lorsque nous avons décidé de lancer cette équipe olympique en 2006, l'objectif était de leur permettre de rester dans le Pas-de-Calais, là où ils avaient leurs habitudes et avec la garantie de progresser avec leur club de cœur. Le résultat est là ! Les deux kayakistes qualifiés s'entraînent dans leur club à Saint-Laurent et à Boulogne. Ils travaillent à proximité de leur lieu d'entraînement et bénéficient d'aides de proximité des collectivités locales. Je leur adresse un grand bravo, en souhaitant que ça ne soit qu'un début pour l’Équipe Olympique Pas-de-Calais. Tout cela s'inscrit dans notre ambition en vue des Jeux de Londres. C'est une excellente façon de célébrer l'entrée du Pas-de-Calais dans l'Année de l'Olympisme, de la Jeunesse et du Sport.

Prochain rendez-vous pour nos athlètes de l’Équipe Olympique Pas-de-Calais, les pré-olympiques en septembre prochain sur le bassin olympique d'Eton, près de Londres. Il y aura peut être un peu de revanche dans l'air.

Pour tout savoir la Mission Pas-de-Calais 2012 : rendezvous2012.com

Pas-de-Calais - Le D�partement

Mentions légales - Crédits