Équipe Olympique - Le 19 septembre 2020 - 00h58
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Elles ont lutté pour la Coupe du monde !

Elles ont lutté pour la Coupe du monde !

Publié le 7 mars 2011

Cela devient une habitude et c’est tant mieux ! À nouveau, le Pas-de-Calais a accueilli un événement sportif de grande ampleur : la Coupe du monde de lutte féminine. C’est au Stade couvert régional de Liévin que s’est déroulé la manifestation, les 5 et 6 mars 2011, en partenariat avec le Conseil général.

À quelques mois des championnats du monde qualificatifs pour les JO de Londres, huit nations se sont affrontées dans le bassin minier, à savoir : le Canada, la France, la Chine, les États-Unis, le Kazakhstan, le Japon, la Russie et la Mongolie.

Les fédérations ont exprimé à plusieurs reprises leur enthousiasme à l’idée de venir dans le département. C’est le cas par exemple de Raphaël Martinetti, président de la Fédération Internationale des Luttes Associées (FILA) : Nous bénéficions, dans le Pas-de-Calais, d’excellentes infrastructures sportives. L’hébergement et la qualité d’accueil des habitants du Pas-de-Calais sont tout aussi parfaits. Ce département, admirablement situé à une heure d’Eurostar de Londres, peut jouer un rôle important pour les équipes qui désireraient s’acclimater ou se préparer en vue des Jeux de Londres 2012.

Les lutteuses étaient elles aussi, heureuses de s’affronter et de confirmer leur niveau de compétition. Deux lutteuses de l’équipe olympique Pas-de-Calais 2012 représentaient leur département. Mélanie Lesaffre et Vanessa Boubryemm. Mais la chance n’a pas été au rendez-vous du côté du tirage au sort, puisque l’équipe de France a dû affronter la Chine, le Japon et la Mongolie. Du lourd !

Résultat, les bleues terminent 8e et dernière. On soulignera la performance attendue des chinoises qui sont sorties gagnantes de cet affrontement à 8 en battant les États-Unis en finale. Le Japon décroche lui une troisième place.

On retiendra donc que l’ordre mondial de la lutte féminine n’a pas été bouleversé lors de cette coupe du monde.

Pas-de-Calais - Le D�partement

Mentions légales - Crédits